[logiciel creation site] [creation site web] [creation site internet] [Accueil]
[Vision_valeur]
[Historique]
[Historique du budget]
[Mot du président]
[Mot du chef de corps]
[Organisation]
[Collège et conseil]
[Statistiques]
[Accueil_proximite]
[Proxi HSH]
[Proxi Gerpinnes]
[proxi MLT]
[Proxi Thuin]
[Direction]
[SER]
[SAV]
[Intervention]
[Circulation]
[Apostilles]
[CIL]
[Cellule stratégique]
[Administration]
[Controle interne]
[Armes]
[Nouvelles]
[Nouvelles]
[Nouvelles]
[Documents]
[Evenements]
[Divers]
[Liens Utiles]
[Formulaire]
[Proxi Gerpinnes]
[proxi MLT]
[Proxi Thuin]
[Proxi HSH]

Contact

De

Situation - préambule

Le service Proximité se compose d’une Direction et de quatre postes de proximité déconcentrés.

La Direction et le poste de proximité de Ham-sur-Heure/Nalinnes se situe à l’Hôtel de Police (Accueil central). Les autres postes de proximité sont implantés dans les trois autres communes et ville composant la zone de police 5338 Germinalt, c’est-à-dire Gerpinnes, Montigny-le-Tilleul et Thuin.

Le Commissaire Delbaer en est le dirigeant.

Quant aux coordinateurs des postes et les membres du personnel qui les composent, vous trouverez les détails dans les pages proximités.

La Proximité se veut proche du citoyen. La population est considérée comme un partenaire envers qui les inspecteurs sont à l’écoute. L’engagement se veut réciproque, c’est-à-dire que, dans la mesure où la loi le permet, une transparence est instaurée entre les services de police et le citoyen.

Afin d’offrir un maximum de disponibilité, l’inspecteur de proximité peut effectuer des prestations en soirée voire même le samedi matin. Ne vous étonnez donc pas de recevoir une visite de votre responsable de quartier en dehors des heures de bureau !

Vigilance : tout policier même en tenue de service doit être porteur de sa carte de légitimation. Si vous ne le connaissez pas, vous êtes en droit de réclamer la présentation de cette carte ; aucun d’entre-eux ne s’en offusquera. S’ils sont plusieurs, une seule carte de légitimation suffira à prouver l’appartenance à la fonction.


L’accueil

L’accueil central est exercé par le poste de proximité d’Ham-sur-Heure/Nalinnes, à l’adresse de l’Hôtel de Police. Sa particularité est de rester ouvert jusque 19h00 en semaine et le samedi matin, excepté durant les vacances scolaires. 

Les autres postes de proximité reçoivent également le citoyen durant les heures d’ouverture des bureaux .

Voir : Gerpinnes - Montigny-le-Tilleul - Thuin - Ham-sur-Heure/Nalinnes.

Les accueils sont source d’informations utiles pour les citoyens.

Les dépôts de plaintes non urgentes peuvent également y être effectués.

En cas d’urgence ou en dehors des heures d’ouverture des bureaux, un seul numéro, le 101 pour appeler une équipe du service intervention de la zone de police.

Ce service met un point d’honneur au respect de la vie privée et de la dignité du citoyen. Au service « Accueil », vous serez accueilli(e) par un membre soit civil soit policier mais votre déposition ou votre audition dans le cadre d’une convocation se fera en toute confidentialité, dans une pièce isolée, en dehors de la vue du public et du personnel.


L’inspecteur de proximité

Il s’agit d’un policier à part entière au même titre que ses confrères, son rôle diffère des autres services de par son approche et son  contact direct avec le citoyen. Il est un intermédiaire privilégié entre la population et les autorités communales, policières et la Justice.

Son engagement dans cette branche policière relève davantage d’une vocation que d’une désignation. Lors de son engagement, la commission de sélection veille particulièrement à détecter ce profil dans le candidat.

L’inspecteur de proximité doit apprécier le contact humain, doit savoir faire preuve de bon sens et de tact. Il doit s’engager dans une formation continuelle afin de renseigner au mieux ses interlocuteurs dans les diverses problématiques qui lui sont soumises quotidiennement.


L’anticipation – la prévention

De par sa présence régulière sur le terrain, priorité que nos autorités ont améliorée par la diminution de tâches administratives et l’engagement de personnel supplémentaire, l’inspecteur de proximité est un acteur privilégié en matière de prévention. Il se concentre sur la connaissance de son quartier et de ses habitants.

Cette vaste priorité qu’est la prévention est appliquée à tous niveaux, tant pour la dissuasion des vols que pour le respect du code de la route et de l’environnement.

A cette fin, dans le cadre des plans d’actions « Vol dans habitations – Délinquance urbaine - Circulation » du Plan Zonal de Sécurité, des patrouilles spécifiques sont organisées en collaboration avec d’autres services de la zone. Elle peuvent avoir lieu tous les jours et dans tous les créneaux horaires.


La répression

Le rôle de l’inspecteur de proximité est parfois répressif. Il s’agit d’une attitude quelquefois nécessaire liée au respect d’autrui et à la vie en communauté. En effet, la vie en société exige des règles fondamentales telles celles reprises dans les Règlements Généraux de Police Administrative (RGPA). Ce recueil de règles de vie est voté par le Conseil Communal, digne représentant des citoyens de la commune. Il permet l’accomplissement d’une vie paisible et sereine au sein de la commune. Y déroger engendre un malaise pour les autres.

L’inspecteur de proximité tout comme chaque policier de la zone de police ou l’agent constatateur communal a le devoir de veiller à son respect.

En ce qui concerne le policier, il en est de même pour l’application des lois, décrets, arrêtés et règlements d’autres instances.


La polyvalence

L’inspecteur de proximité ne se cantonne pas uniquement dans son rôle de quartier. Il participe à certains services d’ordre même hors zone et assure parfois des pauses d’intervention avec ses collègues de ce service.

Il s’engage également dans le cadre du plan d’action « Circulation » en effectuant des missions de roulage soit en solo, soit en collaboration avec d’autres services de la zone.

Il est un élément essentiel d’information dans l’enquête que mènera peut-être le SER (Service d’Enquête et de Recherche) de la zone sur son secteur.


L’Inspecteur de proximité au service du citoyen

Régulièrement, un inspecteur de proximité rendra des visites préventives aux citoyens désireux d’obtenir des conseils judicieux en matière de technoprévention (Analyse de protection des propriétés et des habitations par des moyens démocratiques).

Il en sera malheureusement de même après un fait de vol dans habitation. D’initiative, l’inspecteur de proximité rendra visite au préjudicié afin de s’enquérir de la situation, d’assurer un suivi éventuel d’éléments supplémentaires et en lui proposant diverses aides (Service d’Aide aux Victimes, technoprévention, etc.).

Ce domaine nécessite une formation spécifique. Aujourd’hui, au moins un membre par poste de proximité est diplômé dans cette spécialité. Demain, notre engagement est d’augmenter le nombre de conseillers à minimum deux par poste, voire davantage.


L’Inspecteur de proximité au service des enfants

Par le réseau scolaire, l’inspecteur de proximité peut aborder les enfants et leur dispenser de bons conseils en matière d’assuétudes (drogues, alcools, précautions diverses, etc.). Ces inspecteurs de proximité ont été formés et diplômés MEGA (Mon Engagement pour Mon Avenir). Chaque année, ils prodiguent leurs bons conseils à nos bambins de 5ème et 6ème primaires pour les établissements scolaires intéressés par cette approche.

Là encore, notre engagement est d’augmenter le nombre de policiers compétents dans les postes de proximité.


L’Inspecteur de proximité veille à l’environnement

Vaste domaine relevant aussi bien de lois spéciales que des RGPA des communes, l’inspecteur de proximité joue son rôle soit-il orienté vers l’urbanisme, les gestes inciviques ou les pollutions de toutes sortes.

Des formations spécifiques sont envisagées pour les années 2011 – 2012.

Chaque inspecteur recevra un écolage afin de prévenir toute problématique environnementale et d’informer le citoyen tant sur les « bonnes pratiques » que sur les interdictions.


L’Inspecteur de proximité au contact des quartiers

On les appelle RIQ (Réseau Information Quartier) ou comité de quartier ou réunion de quartier … Peu importe, ils intéressent la police de proximité en tant que partenaires privilégiés !

Dans la plupart des communes, des réunions de quartiers sont organisées, bien souvent en soirée. L’inspecteur de proximité y participe, parfois accompagné de son coordinateur. Les échanges interviennent dès lors en direct et un rapport détaillé est dirigé vers le Chef de Corps. C’est ainsi que tous les services concernés (Analyste stratégique, proximité, circulation, intervention, SER, SAV, etc.) peuvent être engagés dans la résolution des problèmes détectés.

Lors de la réunion globale semestrielle ou annuelle, notre Chef de Corps, le Commissaire Divisionnaire Alain Bal et l’Officier proximité, le Commissaire Daniel Delbaer, accompagnent également le coordinateur du poste de proximité concerné.


Conclusion